Podcast : Le Super Bowl en chiffres

Podcast Affaires et marketing - Épisode 5

La 55e édition du Super Bowl aura lieu d’en quelques jours, soit le dimanche 7 février 2021. Il opposera les Chiefs de Kansas City aux Buccaneers de Tampa Bay qui comptent dans leur rang le célèbre quart-arrière Tom Brady!

Dans cet épisode, je vous présente quelques statistiques, comme le nombre d’ailes de poulet, de pointes de pizzas et de litres de bière consommés par les Américains lors du traditionnel Super Bowl! Bonne écoute!

E5 : Le Super Bowl en chiffres

Écoutez l’épisode sur la plateforme de votre choix en cliquant sur un des boutons ci-dessous :

PSST… N’oubliez pas de laisser une évaluation et un commentaire si vous apprécier mon contenu!


Description de l’épisode

Si on se fie aux années précédentes, plus de 100 millions d’Américains seront assis devant leur téléviseur pour assister au botté d’envoi. Le record d’audience pour un Super Bowl a été établi en 2015 alors que plus de 114 millions d’Américains étaient au poste.

Au Québec, le record a été fracassé l’an passé grâce à la participation de Laurent Duvernay-Tardif. Plus de 1,6 million de téléspectateurs ont regardé l’ensemble de la partie opposant les Chiefs de Kansas City aux 49ers de San Francisco sur la chaîne RDS.

On mange quoi au Super Bowl?

Le Super Bowl est le deuxième événement en matière de consommation de nourriture aux États-Unis, soit tout juste derrière l’Action de grâce. Selon le Calorie Control Council, les Américains consomment pas moins de 64 millions de livres de gras durant le Super Bowl, soit l’équivalent de 214 082 joueurs de ligne offensive pesant chacun 300 livres.

L’an dernier, une étude de la firme technologique Motus nous apprenait que 48 millions d’Américains allaient se faire livrer de la nourriture durant le Super Bowl. Ceci représente 3% de toutes les livraisons pour l’année 2020. L’étude nous apprend également que les véhicules de livraison ont brûlé pour 20 millions de dollars de carburant durant cette seule journée.


Cliquez ici pour découvrir un très bon podcast
Cliquez ici pour découvrir un très bon livre
Cliquez ici pour découvrir un très bon conférencier
Cliquez ici pour vous abonner à mon infolettre
Ne cliquez pas ici (allez-vous résister à la tentation)

À LIRE AUSSI :   Podcast : L'apparence : une arme redoutable

En tenant pour acquis que le prix du litre d’essence est fixé à un dollar et qu’un véhicule de livraison consomme en moyenne 10 litres / 100 km en ville, on arrive à 200 millions de kilomètres parcourus. Ceci équivaut à environ 5 000 fois le tour de la Terre ou si vous préférez, à 260 aller-retour entre la Terre et la Lune!

La pizza est indétrônable

La pizza reste le produit de livraison le plus populaire chez les Américains. Selon la société d’études de marché YouGov, 37% des téléspectateurs du Super Bowl auraient mangé de la pizza lors du Super Bowl en 2019. 

Un porte-parole de Domino’s Pizza a déclaré à FOX Business qu’il avait reçu plus de 1,14 million de commandes et vendu plus de 2 millions de pizzas en 2019. Pizza Hut a pour sa part annoncé avoir vendu suffisamment de pizzas pour couvrir plus de 41 000 terrains de football et avoir servi 10 millions d’onces de fromage. Cinquante pour cent de ces commandes ont été passées via son application mobile.

Une consommation record d’ailes de poulet

Dans son rapport 2019, le National Chicken Council (NCC) projetait que les Américains allaient consommer un nombre record de 1,4 milliard d’ailes de poulet pendant le week-end du 54e Super Bowl. Ceci représente une augmentation de 2% par rapport à 2019, ce qui signifie que les Américains ont mangé 27 millions d’ailes de poulet de plus par rapport à l’année précédente.

Les Canadiens sont également de grands consommateurs d’ailes de poulet. À lui seul, Olymel a distribué durant les quatre semaines qui ont précédé le Super Bowl quelque 15 millions d’ailes de poulet dans les chaînes d’alimentation à travers le pays.  Parmi toutes les saveurs d’ailes de poulet vendues par Olymel, c’est celle au barbecue qui demeure la préférée au Canada. Plus de 1,2 million de kilos ont été vendus contre 700 000 kilos de la saveur Buffalo.[1]

Les grignotines ont également la cote au Super Bowl

Les ventes de grignotines ont bondi de 10,3% à 404 millions de dollars au cours de la semaine du Super Bowl 2019 aux États-Unis, selon les données de l’IRI, commandées par SNAC International (SNAC). Les plus fortes augmentations des ventes par catégorie pour la semaine du Super Bowl sont :

  • Croustilles de tortilla: 24,3%
  • Bretzels: 14,5%
  • Croustilles de pommes de terre: 11,8%
  • Trempettes réfrigérées: 33,0%
À LIRE AUSSI :   Podcast : 8 conseils pour faire plus de pourboires

Au total, les Américains mangent 90 millions de livres de grignotines le dimanche du Super Bowl, ou suffisamment de grignotines pour remplir 17 piscines olympiques.[2]

La bière est de loin la favorite des Américains

La bière reste la boisson alcoolisée favorite des amateurs de football. Selon les données fournies par Nielsen en 2020, les Américains ont dépensé 1,2 milliard de dollars en bière dans les deux semaines précédant le Super Bowl, contre 568 millions de dollars en spiritueux et 652 millions de dollars en vin.[3] 


Cliquez ici pour découvrir un très bon podcast
Cliquez ici pour découvrir un très bon livre
Cliquez ici pour découvrir un très bon conférencier
Cliquez ici pour vous abonner à mon infolettre
Ne cliquez pas ici (allez-vous résister à la tentation)


On estime que les Américains vont consommer plus de 1,2 milliard de litres de bière durant la partie. À titre d’information, il s’écoule environ 2,8 millions de litres d’eau à la seconde dans les chutes Niagara. C’est donc dire qu’il faudrait plus de 7 minutes avant d’écouler la quantité de bière ingurgitée par les Américains lors du Super Bowl. Au Québec, le fleuve St-Laurent, où s’écoulent plus de 12 millions de litres d’eau à la seconde, mettrait environ 1 minute 40 secondes pour écouler tout ce liquide.

Les toilettes prises d’assaut à la mi-temps du Super Bowl

Toute cette bière se retrouvera éventuellement au fond d’une toilette! On estime que 90 000 000 de personnes vont aller la salle de bain à la mi-temps, ce qui demandera le contenu de 288 piscines olympiques pour évacuer le tout.

En regardant tous ces chiffres, il n’est pas étonnant de constater que les ventes d’antiacides augmentent d’environ 20 % au lendemain du Super Bowl. Sachez également que 16 millions d’Américains se déclarent malades au lendemain de l’événement et qu’environ 1,5 million de personnes prennent congé.

Les paris sportifs

Plusieurs personnes vont parier sur le résultat du match du Super Bowl, comme c’est le cas pour les matchs de la saison régulière. Il est également possible de parier sur des éléments plutôt loufoques[4], comme en témoigne la liste ci-dessous qui répertorie quelques-uns des paris les plus populaires en 2019 selon le site Bookmaker.eu :

  • La durée de l’hymne national américain
  • La couleur du Gatorade lancé sur l’entraîneur gagnant
  • Le nombre de tweets de Donald Trump pendant le Super Bowl
  • Le rappeur Travis Scott — qui performera avec Maroon 5 à la mi-temps — posera-t-il un genou au sol pour protester?
  • La première personne que le quart victorieux va remercier
  • Le joueur qui marquera le premier touché
  • Le nombre de fois où Tom Brady sera nommé « le plus grand quart de tous les temps »
À LIRE AUSSI :   Nike innove une fois de plus!

Le Super Bowl et la publicité

Comme moi, plusieurs personnes regardent principalement le Super Bowl pour le spectacle de la mi-temps et surtout, pour les publicités. À l’image de notre Bye Bye, les grandes entreprises dépensent des sommes faramineuses pour produire des messages publicitaires originaux qui sauront capter l’attention du public.

Cette année, c’est la chaîne de télévision CBS qui aura le privilège de retransmettre le Super Bowl aux États-Unis. On estime que le coût pour un espace commercial de 30 secondes se vendra pour environ 5,5 millions de dollars. À titre de comparaison, le même trente secondes se vendait 4,5 millions de dollars en 2015 et 40 000 $ en 1967.

À noter que certains gros noms ont récemment annoncé qu’ils n’achèteraient pas de publicité pour la 55e édition du Super Bowl. C’est notamment le cas des entreprises Coca Cola et PepsiCo. Cette dernière a déclaré qu’elle n’achèterait pas de publicités traditionnelles et qu’elle investirait plutôt dans la commandite du spectacle de la mi-temps.

Bon spectacle!


[1] https://www.journaldemontreal.com/2020/02/01/les-ailes-de-poulet-du-quebec-senvolent-au-super-bowl

[2] https://www.businesswire.com/news/home/20200123005761/en/Snack-Food-Sales-Spike-During-Super-Bowl-Week

[3] https://www.globenewswire.com/news-release/2020/01/29/1977033/0/en/Americans-Expected-to-Purchase-More-Than-1-Billion-in-Beer-for-Super-Bowl-LIV-Parties.html 

[4] https://www.lesoleil.com/affaires/le-super-bowl-un-nid-a-saveur-beauceronne-451ee5d98a83bc0aa1e671a3c6840a52/le-super-bowl-en-chiffres-346f15327ff1d8c0f38662c79bce686a

Vous aimez les bonnes histoires?

Vous aimez les podcasts?

Cliquez ici pour voir tous les épisodes de mon podcast
Cliquez ici pour écouter sur Spotify
Cliquez ici pour écouter sur Apple Balados

Published by Jean-François Guitard

Jean-François Guitard est podcasteur, conférencier spécialisé dans les domaines du service à la clientèle, de la vente et du marketing, auteur du livre « Comment réussir sa pub » et responsable d’un département de communication et marketing. Il a mis en place plusieurs initiatives novatrices et coordonné plusieurs campagnes publicitaires d’envergure au fil des années, en plus d’avoir conseillé des dizaines d’entreprises au niveau de leurs stratégies de communication et marketing. Il est également très actif sur les réseaux sociaux, notamment sur LinkedIn, ou il cumule plus de 15 000 relations, et Twitter, ou plus de 30 000 personnes le suivent. Jean-François Guitard offre ses services comme conférencier partout au Québec et dans les communautés francophones des provinces voisines.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: