5 conseils pour éviter les ruptures de stock

Ruptures de stcok

Vous êtes-vous déjà présenté dans un commerce pour faire l’achat d’un produit alors que ce dernier était en rupture de stock ? La réponse est probablement oui, car la plupart des gens sont confrontés à ce genre de situation, et ce, sur une base régulière.

Une étude[i] publiée en 1996 pour le compte du Coca-Cola Retailing Research Council a démontré qu’en moyenne, 8,2 % des items étaient en rupture de stock dans les supermarchés américains entre 14 h et 17 h.

Toujours selon la même étude, les ruptures de stock seraient responsables d’une baisse de 3,1% de la facture du consommateur puisque 34 % des gens n’achèteraient pas de produit alternatif sur place.

Vous cherchez un conférencier

Pour un supermarché ayant des ventes hebdomadaires de 500 000 $, c’est l’équivalent de plus de 15 000 $ par semaine en perte, soit plus de 800 000 $ annuellement.

Et lorsqu’une publicité annonce un produit, la mauvaise gestion des stocks ferait perdre plus de 15 % des ventes potentielles aux détaillants.

Outre les pertes monétaires à court terme, une rupture de stock risque d’engendrer du mécontentement de la part des clients qui se sentiront lésés. Ces derniers risquent de devenir des détracteurs et de se tourner vers un produit concurrent ou de visiter un autre commerce.


À LIRE AUSSI :   Les bonnes odeurs font vendre!

Cliquez ici pour découvrir un très bon podcast
Cliquez ici pour découvrir un très bon livre
Cliquez ici pour découvrir un très bon conférencier
Cliquez ici pour vous abonner à mon infolettre
Ne cliquez pas ici (allez-vous résister à la tentation)


Conséquemment, ils risquent de ne plus revenir s’ils trouvent satisfaction auprès de la concurrence, ce qui se traduira inévitablement par des pertes monétaires à long terme.

D’où l’importance de mettre en place une stratégie qui permet de répondre à la demande, particulièrement avant le lancement d’une offensive publicitaire qui risque de créer des attentes auprès des consommateurs.

cinq conseils pour éviter les ruptures de stock :

  1. Placer un étalage sur le plancher permet d’augmenter l’inventaire et diminue les risques de ruptures de stock. Plusieurs entreprises utilisent cette technique particulière en prévision d’une offensive publicitaire, d’un lancement de produits ou en période de pointe ou la demande est très forte (Noël, Jour de l’An, vacances d’été, rentrée scolaire, etc.). L’étalage offre également une visibilité supplémentaire aux produits, ce qui aura inévitablement des répercussions positives sur les ventes. En effet, un étalage commercialisé selon les standards peut augmenter les ventes de près de 300 %;
  2. Cherchez à créer une relation avec les décideurs, comme les gérants ou les directeurs de succursales. Ces derniers seront ainsi plus enclins à vous accorder certaines faveurs, comme un meilleur positionnement en magasin;
  3. Assurez-vous de compter sur un stock de sécurité afin de faire face à une demande accrue;
  4. Assurez-vous que vos fournisseurs seront en mesure de vous réapprovisionner rapidement;
  5. Sensibilisez vos employés aux conséquences d’une rupture de stock et récompensez-les lorsque les objectifs sont atteints.
À LIRE AUSSI :   Apprenez de vos erreurs, comme le PDG de Coca-Cola

Vous cherchez un bon livre

Le saviez-vous?

Au Québec, l’Office de la protection du consommateur précise qu’un commerçant qui annonce un produit dans une publicité a l’obligation de faire en sorte que le consommateur pourra profiter de cette offre. Si les stocks sont restreints, le commerçant doit préciser clairement la quantité disponible dans sa publicité, et non pas seulement « quantité limitée » ou « jusqu’à épuisement des stocks ». Si ce n’est pas inscrit, le commerçant doit remettre un bon d’achat différé au client ou lui offrir un article de même nature à prix égal ou supérieur.


[i] Andersen Consulting: Where to Look for Incremental Sales Gains: The Retail Problem of Out-of-stock Merchandise, 1996, pour le compte du Coca-Cola Retailing Research Council

Vous aimez les bonnes histoires?

Vous aimez les podcasts?

Cliquez ici pour voir tous les épisodes de mon podcast
Cliquez ici pour écouter sur Spotify
Cliquez ici pour écouter sur Apple Balados

Published by Jean-François Guitard

Jean-François Guitard est podcasteur, conférencier spécialisé dans les domaines du service à la clientèle, de la vente et du marketing, auteur du livre « Comment réussir sa pub » et responsable d’un département de communication et marketing. Il a mis en place plusieurs initiatives novatrices et coordonné plusieurs campagnes publicitaires d’envergure au fil des années, en plus d’avoir conseillé des dizaines d’entreprises au niveau de leurs stratégies de communication et marketing. Il est également très actif sur les réseaux sociaux, notamment sur LinkedIn, ou il cumule plus de 15 000 relations, et Twitter, ou plus de 30 000 personnes le suivent. Jean-François Guitard offre ses services comme conférencier partout au Québec et dans les communautés francophones des provinces voisines.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: