You are currently viewing L’histoire du Balloonfest où 1,5 million de ballons envahirent Cleveland

L’histoire du Balloonfest où 1,5 million de ballons envahirent Cleveland

Dans cet épisode, je vous raconte l’histoire du Balloonfest où 1,5 million de ballons envahirent la ville de Cleveland. Bonne écoute!

écouter l'épisode

Utilisez le lecteur suivant

Vous pouvez également cliquer sur l’un des boutons ci-dessous pour écouter l’épisode sur la plateforme de votre choix!

Bouton Apple Podcasts

Description de l’épisode

Le samedi 27 septembre 1986, plus de 100 000 personnes sont rassemblées au centre-ville de Cleveland pour assister au lancement de 1,5 million de ballons dans le ciel. Baptisé Balloonfest, l’événement caritatif est parrainé par United Way, un organisme philanthropique que l’on connaît sous le nom de Centraide au Québec.

Le Balloonfest devait permettre de ramasser des fonds et par le fait même, de battre un record Guinness établi quelques mois auparavant par le géant Disney. L’entreprise de divertissement avait alors lancé dans le ciel d’Anaheim quelque 1,2 million de ballons pour souligner le trentième anniversaire de son parc d’attractions Disneyland.

United Way avait mis des mois à planifier l’événement. Des milliers de bénévoles avaient été sollicités pour gonfler les ballons, lesquels étaient maintenus en place par un filet spécialement conçu pour l’occasion. On promettait une envolée grandiose qui offrirait à la ville de Cleveland une visibilité sans précédent.

De fortes tempêtes traversèrent la région

Et c’est exactement ce qui arriva, mais pas nécessairement pour les bonnes raisons. La nuit précédant l’événement, de fortes tempêtes traversèrent la région, causant d’importants dégâts. Les vents violents ont notamment fait chavirer un bateau de pêcheurs et on recherchait toujours Raymond Broderick et Bernard Sulzer, les deux hommes qui prenaient place à bord de l’embarcation, au moment de l’envolée.

La température n’était pas plus clémente le jour de l’événement. Des orages se dirigeaient tout droit vers la ville de Cleveland, mais malgré les avertissements, les organisateurs refusèrent d’annuler l’événement. Ils prirent plutôt la décision de devancer l’heure du lancement en pensant éviter le pire.

Les ballons s’envolent… et redescendent

Les 1,5 million de ballons prirent finalement leur envol à 13h50 sous les applaudissements de la foule. Tout allait à merveille, jusqu’à ce que les conditions climatiques, soit le temps frais et la pluie, poussent les centaines de milliers de ballons vers le sol. Plutôt que de s’élever dans le ciel, les ballons envahirent la ville de Cleveland et ses environs.

Plusieurs routes furent ensevelies de caoutchouc multicolore, ce qui causa de nombreux accidents. L’aéroport Burke Lakefront a dû être fermé temporairement, car la piste était couverte de ballons. Les garde-côtes américains durent quant à eux cesser leurs recherches pour retrouver les deux pêcheurs qui manquaient toujours à l’appel.

L’hélicoptère qu’ils utilisaient fut cloué au sol, car le pilote avait la vue voilée par les ballons. Les recherches en bateau durent également cesser, car les ballons qui recouvraient le plan d’eau ne permettaient pas de distinguer les corps des pêcheurs. Au final, les deux hommes furent retrouvés morts plusieurs jours plus tard.

Des poursuites contre United Way

Les veuves des pêcheurs intentèrent des poursuites de plusieurs millions de dollars contre United Way. Les poursuites furent réglées à l’amiable, dont une qui aurait été réglée pour un montant d’un peu plus de trois millions de dollars selon le IndyStar. Un propriétaire de chevaux fut également dédommagé, car certaines de ses bêtes furent blessées après avoir été effrayées par les ballons.

Suite aux événements, le livre des records Guinness cessa de répertorier les records d’envolées de ballons. Et pour cause, car non seulement les ballons peuvent causer des accidents, mais ils représentent une source de pollution et une menace pour la faune. En effet, des semaines après le Balloonfest, des résidents de l’Ontario auraient trouvé leurs plages jonchées de milliers de ballons dégonflés.

Création du Balloon Council

Suite aux Balloonfest, de nombreux États américains ont tenté d’interdire les envolées de ballons. Toutefois, en 1990, des détaillants, des distributeurs et des fabricants de ballons ont créé Le Balloon Council (TBC).


Vous aimez cet épisode de balado? Vous apprécierez également L’histoire du fondateur de l’entreprise Walmart


Ce dernier a comme mission d’éduquer les consommateurs et les organismes de réglementation sur l’utilisation des ballons. L’organisme exerce également un lobbying afin de protéger les droits des consommateurs à profiter pleinement des ballons.

Par exemple, en 2017, le groupe aurait dépensé plus de 344 000 dollars dans l’État du New Jersey (selon le IndyStar) pour lutter contre une disposition qui aurait interdit de lâcher intentionnellement des ballons gonflés avec des gaz plus légers que l’air.

Notons que le Balloon Council n’a jamais approuvé ni encouragé les lâchers de ballons dans le ciel. Avant 2018, le groupe était neutre sur la pratique, fournissant uniquement des conseils sur les meilleures pratiques. Aujourd’hui, l’organisme mentionne sur son site web que les ballons ne doivent jamais être lâchés dans le ciel et qu’ils peuvent être recyclés.

Un autre événement qui tourne mal

Malgré la controverse entourant le Balloonfest, d’autres ont retenté l’expérience. C’est le cas de la firme marketing TrashTalkFCM qui, en mars 2011, a organisé le lancement de 10 000 ballons rouges dans le ciel de San Francisco pour promouvoir la sortie d’un jeu vidéo.

La société croyait que les ballons s’élèveraient suffisamment haut dans l’atmosphère pour se désintégrer, mais encore une fois, dame nature refusa de coopérer. Des centaines de ballons ce sont donc retrouvés dans la baie de San Francisco, menaçant ainsi la faune aquatique.

Bien que la société ait assumé l’entière responsabilité de l’incident et qu’elle est coopéré au nettoyage et à l’enquête, elle a été condamnée à payer une amende de 7 000 $ dollars américains quelques mois après les événements.

Vidéo du Balloonfest : 

Sources : 

Here are three balloon release controversies that you should know about, indystar.com, 23 mai 2019

Balloonfest 1986, the spectacle that became a debacle: Cleveland Remembers, cleveland.com, 15 août 2011

Balloonfest ’86: 35 years since downtown Cleveland event turned disastrous, fox8.com, 27 septembre 2021

SF company ‘busted’ for balloon debacle, mercurynews.com, 13 décembre 2011

Liens importants

Cliquez ici pour découvrir un très bon podcast
Cliquez ici pour découvrir un très bon livre
Cliquez ici pour découvrir un très bon conférencier
Cliquez ici pour découvrir un très bon blogue 
Cliquez ici
 pour me suivre sur Facebook

Cliquez ici pour me suivre sur Twitter
Cliquez ici pour me suivre sur LinkedIn 

Pour vous abonnez à mon podcast :

Apple Podcasts : Cliquez ici et ensuite sur le bouton « S’abonner »
Spotify Cliquez ici et ensuite sur le bouton « Suivre »
Google Podcasts : Cliquez ici et ensuite sur le bouton « S’abonner »