Comment trouver le bon emplacement commercial

Comment trouver le bon emplacement commercial

Plusieurs entreprises ont vu leur chiffres d’affaires stagner ou diminuer ou pire, ont carrément disparus à cause d’une mauvaise décision en matière d’emplacement. Par exemple, un commerce de proximité qui se trouve à l’écart d’une zone d’achalandage risque d’être ignoré, et ce, même s’il offre un excellent produit et service.

C’est la situation avec laquelle fut confronté Marija Simovic en 2010, alors qu’elle était nouvellement en poste à tire de directrice générale de la chaine d’alimentation rapide Harry Ramsden’s.

Cette dernière participa à la téléréalité Undercover Boss, dans laquelle des dirigeants d’entreprises prennent la décision de travailler incognito au sein de leurs sociétés en occupant différentes fonctions.

Elle occupa notamment le poste de serveuse dans un établissement situé dans un centre commercial qui avait vu ses ventes diminuer au cours des derniers mois.

La gérante de l’emplacement lui expliqua qu’une nouvelle ère de restauration avait vu le jour six mois auparavant et que quatorze petits restaurants se partageaient dorénavant l’espace.

Malheureusement pour elle, les anciens propriétaires d’Harry Ramsden’s avaient refusé de déménager le restaurant dans cette nouvelle zone. L’établissement s’est donc retrouvé à l’écart et ses ventes ont chuté de 50 %.

Un autre facteur à considérer est la visibilité qu’offre un emplacement. Si l’entreprise est invisible aux yeux des clients et bien elle risque d’être ignorée, comme dans le cas des Rôtisseries St-Hubert à ses débuts.

livre-publicite-marketing

En 1952, Hélène Léger, cofondatrice de la chaîne de restaurants, se repose à la maison lorsqu’elle reçoit un appel téléphonique de son mari. Elle doit rapidement se rendre à leur seule et unique succursale de l’époque afin de mettre l’épaule à la roue.

Comme son mari René a pris la voiture, elle appelle un taxi et demande au chauffeur de la conduire chez St-Hubert Bar-B-Q. À sa grande surprise, le chauffeur l’a conduit chez un restaurateur voisin qui annonce des poulets à la broche.

« Des incidents inexpliqués lui reviennent en mémoire : à plusieurs reprises, des gens ont raconté aux Léger êtres allés à leur rôtisserie sans les avoir aperçus. En fait, les clients et chauffeurs de taxi confondent les deux restaurants étant donné que St-Hubert Bar-B-Q n’a pour enseigne qu’un modeste néon dans la vitrine. C’est à ce moment que les Léger comprennent que leur rôtisserie manque de notoriété, qu’elle est dépourvue d’image propre, sans véritable personnalité et qu’elle se fond dans la masse des autres restaurants. »[i]

Avant d’arrêter votre choix sur un emplacement, dressez une liste de vos besoins. Catégorisez-les ensuite en fonction de leur pertinence (inutiles, souhaitables ou essentiels). Vous serez ainsi en mesure de prendre une décision réfléchie.

Jeff Bezos, le fondateur de la firme Amazon, utilisa une approche semblable avant de sélectionner la ville de Seattle, comme l’explique Richard L. Brand dans son livre Amazon : Les secrets de la réussite de Jeff Bezos.

« Alors que la plupart des créateurs d’entreprises venaient s’installer à Silicon Valley, qui semblait le lieu par excellence où implanter une société, Jeff choisit une option différente : il créa un logigramme pour l’aider à prendre sa décision.

Il sélectionna trois critères : l’endroit élu devait avoir une population établie de créateurs d’entreprises et de programmeurs de logiciels. Il voulait ensuite implanter la société dans un État peu peuplé, sachant que ses habitants seraient les seuls à devoir payer des taxes sur les produits qu’il allait vendre. Il voulait enfin une ville proche d’un entrepôt appartenant à l’un des grands distributeurs de livres, afin de pouvoir recevoir rapidement ses commandes. Mais cette ville devait aussi être un nœud aérien avec un aéroport offrant de nombreux vols quotidiens, pour que les livres puissent arriver rapidement chez ses clients. » [ii]

Il y a l’emplacement d’une entreprise, mais également celui d’un produit en magasin. Plus le consommateur cherche, plus il a de chance de faire l’achat d’un produit concurrent ou de quitter les lieux les mains vides, croyant à tort que le produit est en rupture de stocks.

danger

Voilà pourquoi plusieurs entreprises investissent d’importantes sommes d’argent afin d’obtenir le meilleur positionnement sur les tablettes. Ces dernières évaluent plusieurs critères, comme la hauteur du produit.

Idéalement, un produit devrait se situer à une hauteur variant entre les hanches et les yeux afin d’être facilement accessible et de se retrouver dans le champ de vision des consommateurs. Par exemple, les céréales qui ciblent les enfants se retrouvent à une hauteur moyenne de 23 pouces versus 48 pouces pour celles ciblant les adultes.

Sept conseils additionnels :

  1. Outre le prix du loyer, considérez les éléments suivants avant d’arrêter votre choix sur un emplacement : la visibilité, la configuration des lieux, le stationnement, l’accès pour vos clients et fournisseurs, l’accès au transport en commun, l’environnement commercial immédiat,       l’achalandage; le type d’affichage autorisé, les caractéristiques démographiques et la concurrence;
  2. Contactez votre municipalité afin de vérifier si le type d’activités de votre entreprise est autorisé au zonage. Vous éviterez ainsi d’aller à l’encontre de la règlementation municipale. Profitez de l’occasion pour en apprendre davantage sur l’évolution du quartier au cours des prochaines années;
  3. Visitez plusieurs endroits avant d’arrêter votre choix afin d’éviter de signer un bail commercial ou de faire une offre d’achat à l’aveugle. Dans le cas d’un produit en magasin, prenez quelques heures pour analyser le comportement des gens (quel est le sens du trafic, qu’elles sont les zones les plus passante, etc.);
  4. Renseignez-vous sur l’historique de l’emplacement convoité et cherchez à connaître les raisons qui poussent le locataire actuel ou précédent à quitter l’endroit;
  5. Assurez-vous de bien lire les clauses du contrat avant de signer un bail commercial. Vérifier le prix et la durée, mais également l’augmentation annuelle, la possibilité éventuelle d’occuper plus d’espace, la possibilité de renouveler ou de quitter avant la fin du bail, la prise en charge des coûts des travaux à réaliser et d’entretien, etc.;
  6. Faites part de vos besoins à votre entourage (famille, amis, collègues de travail, etc.) et informez-vous auprès des réseaux d’affaires. Vous pouvez également consulter les associations de quartier qui regroupent les commerçants des différents secteurs de la ville afin de connaître les occasions d’affaires qui s’offrent à vous;
  7. En cas de doute, n’hésitez pas à retenir les services d’une société d’experts-conseils.

Et vous, quel serait le meilleur conseil que vous pourriez offrir à un entrepreneur qui recherche le meilleur emplacement pour son entreprise?

[i] Les rôtisseries St-Hubert : 50 ans de grands succès, Béatrice Richard, page 34
[ii] Amazon : Les secrets de la réussite de Jeff Bezos, Richard L. Brandt, 2012, page 73

Published by

Jean-François Guitard

Jean-François Guitard est un passionné de communication et surtout, de marketing qui tente d’éduquer les entreprises sur les bonnes pratiques à adopter pour obtenir des résultats. Il offre des conseils personnalisés à une dizaine d’entreprises annuellement dans le cadre de son travail de responsable des communications et est appelé à prononcer des conférences lors de divers événements. Il est également l’auteur du livre Comment réussir sa pub qui est disponible en versions papier et numérique sur Amazon.

Leave a Reply