Échec commercial : Le parfum Bic

Échec commercial : Le parfum Bic!
Source photo : http://containerlist.glaserarchives.org/

La compagnie Bic a connu de nombreux succès commerciaux, dont le stylo, le rasoir et évidemment, le briquet.  Elle a également connu un échec majeur avec son parfum vendu à environ 5 $ l’unité.

Lancé en 1988, le parfum Bic est embouteillé dans un flacon qui rappelle celui d’un briquet et est disponible en quatre versions, soit deux pour femmes, une pour hommes et une unisexe. Malgré des dizaines de millions de dollars investis en publicité, le produit ne réussira pas à séduire les consommateurs et disparaîtra après seulement quelques années de commercialisation.

Publicité du parfum Bic :

Un autre échec commercial :  « Le Pepsi pour déjeuner ».

Publié par Jean-François Guitard

Jean-François Guitard est podcasteur, conférencier spécialisé dans les domaines du service à la clientèle, de la vente et du marketing, auteur du livre « Comment réussir sa pub » et responsable d’un département de communication et marketing. Il a mis en place plusieurs initiatives novatrices et coordonné plusieurs campagnes publicitaires d’envergure au fil des années, en plus d’avoir conseillé des dizaines d’entreprises au niveau de leurs stratégies de communication et marketing. Il est également très actif sur les réseaux sociaux, notamment sur LinkedIn, ou il cumule plus de 15 000 relations, et Twitter, ou plus de 30 000 personnes le suivent. Jean-François Guitard offre ses services comme conférencier partout au Québec et dans les communautés francophones des provinces voisines.

Un avis sur « Échec commercial : Le parfum Bic »

Laisser un commentaire