Aux prochaines élections, je vote pour…

image
Source : Page Facebook de Ego Studios

Je vote pour les entreprises qui osent mettre en place des stratégies publicitaires novatrices. Bien que ces dernières soient dans la plupart des cas illégales, les entreprises n’hésitent pas à aller de l’avant, car les sanctions sont généralement minimes, allant du simple avis à l’amende.

La dernière offensive en lisse concerne un salon d’esthétisme de Moncton au Nouveau-Brunswick. Le propriétaire de Ego Studio a lancé une campagne d’affichage mettant en vedette une fausse candidate qui propose aux électeurs un vrai changement, comme le démontre la photo à la une.

Un deuxième cas a récemment fait les manchettes du côté de Gatineau. Afin de souligner le lancement du journal Flèche Magazine en Outaouais, des affiches ont été greffées aux pancartes électorales des différents partis, donnant ainsi l’impression que les candidats tiennent le magazine dans leur main.

image
Source : Page Facebook de Konnek Design Media
Source : Page Facebook de Konnek Design Media
Source : Page Facebook de Konnek Design Media
Source : Page Facebook de Konnek Design Media
Source : Page Facebook de Konnek Design Mediam
Source : Page Facebook de Konnek Design Media
Source : Page Facebook de Konnek Design Media

Profiter des élections municipales, provinciales ou fédérales pour lancer une offensive publicitaire n’est évidemment pas un phénomène nouveau. Plusieurs entreprises ont réussi des coups d’éclat au cours des dernières années, comme le démontrent les deux exemples suivants.

Au début des années 2000, Les Brasseries Labatt du Canada ont été touchées de plein fouet par une grève qui affecta grandement les ventes au Québec. Afin de reprendre les parts de marché perdues, l’entreprise profita de la campagne électorale fédérale de 2004 pour créer le Parti Bleue, un faux parti politique dont la plateforme électorale avait comme thématique le plaisir.

Un chef fictif du nom de Jonathan Bleu sillonna tout le Québec à bord d’un autobus aux couleurs du parti afin de rejoindre les jeunes. Évidemment, une vaste campagne publicitaire appuya cette initiative hors du commun.

En l’espace de quelques semaines, la Brasserie Labatt récupéra ses parts de marchés et quelques parts supplémentaires furent acquises, ce qui représenta la plus forte progression dans l’industrie brassicole à ce moment.

Un dernier exemple concerne Workopolis, le plus important site d’emplois au pays. Au lendemain des élections municipales de 2013, l’entreprise apposa des autocollants sur les affiches électorales des candidats défaits avec la mention « Bienvenue chez Workopolis ».

Source : Page Facebook de Workopolis
Source : Page Facebook de Workopolis

livre-publicite-marketing


Vous avez aimé cet article? Vous aimerez également :

Papa… Pourquoi j’aime autant le McDonald’s
Comment faire plus de pourboires
Comment devenir millionnaire rapidement
Comment créer une publicité efficace sur Facebook
6 conseils pour augmenter vos ventes
Comment trouver le bon emplacement commercial

 


À propos de l’auteur :

Jean-François Guitard est un passionné de communication et surtout, de marketing qui tente d’éduquer les entreprises sur les bonnes pratiques à adopter pour obtenir des résultats. Il offre des conseils personnalisés à une dizaine d’entreprises annuellement dans le cadre de son travail de responsable des communications et est appelé à prononcer des conférences lors de divers événements. Il est également l’auteur du livre Comment réussir sa pub.

Publié par

Jean-François Guitard

Jean-François Guitard est un passionné de communication et surtout, de marketing qui tente d’éduquer les entreprises sur les bonnes pratiques à adopter pour obtenir des résultats. Il offre des conseils personnalisés à une dizaine d’entreprises annuellement dans le cadre de son travail de responsable des communications et est appelé à prononcer des conférences lors de divers événements. Il est également l’auteur du livre Comment réussir sa pub qui est disponible en versions papier et numérique sur Amazon.

Leave a Reply